Changer en s’amusant

L’hypnose est un outil ludique qui permet aux enfants de reprendre les rênes de ce qui est compliqué pour eux

Enurésie, manque de confiance, stress, gestion des émotions, addiction aux écrans, troubles du sommeil, cauchemars,… autant d’indications que je rencontre très souvent au cabinet.

Petit (à partir de 4/5 ans) ou ado, votre enfant retrouve son autonomie, est fier de ce son changement et grâce aux pistes que je vous donne à vous parents, c’est toute votre famille qui retrouve sérénité et apaisement.

Une question?

La réponse se trouve probablement ci-dessous 😉

Manque de confiance, Stress Énurésie, Difficultés relationnelles à la maison, à l’école, Hypersensibilité, Gestion des émotions compliquées, Troubles du sommeil; Phobie Peur du regard des autres, …

Les raisons de consulter sont multiples. Véritables éponges à émotions, les enfants et les adolescents n’ont pas le même fonctionnement ni les mêmes outils que nous adultes pour traverser les aléas du quotidien.
Lorsque votre enfant ne va pas bien, lui proposant d’être accompagné va lui donner des outils pour se sentir mieux et surtout, être plus autonome dans la gestion de son problème. Et parfois, il est plus intéressant que je vous accompagne vous, parents. Rien n’est jamais figé 🙂

La première séance commence toujours par un temps d’échanges entre vous, votre enfant et moi.

C’est l’occasion pour lui/elle d’exprimer ce qui se passe ou, si il n’a pas envie de parler à ce moment-là, ce sera l’occasion pour vous d’expliquer ce qui vous préoccupe en tant que parent et pourquoi vous pensez qu’il/elle a besoin d’être aidé.e. J’explique aussi à votre enfant que vous pouvez avoir des avis différents sur la situation qui vous amène 🙂
Puis, je propose à votre enfant de vous raccompagner en salle d’attente le temps de la séance.

Je prends d’abord le temps de mieux connaître votre enfant. Nous parlons alors de qui il.elle est, de ce qu’il.elle aime, de ses personnages favoris, de ses amis.es…

Naturellement, le problème pour lequel il est là est évoqué à sa manière. Parfois, ce qui est un problème pour vous ne l’est pas pour lui. Dans tous les cas, je l’aide à déterminer ce qu’il voudrait, comment il aimerait que ce soit différent, comment il pourrait s’y prendre…

L’idée est de l’amener à prendre conscience de tout ce qu’il peut faire grâce à pleiiin d’outils: les techniques d’hypnose bien sûr (que je peux même lui apprendre parce que c’est fun et qu’il peut le refaire tout seul s’il en a envie), mais aussi avec des jeux, des cartes, des dessins…

Comme pour les adultes, on ne sait jamais à l’avance combien de séances seront nécessaires.

Mais avec les enfants et les adolescents, quand ils ont vraiment envie d’aller mieux, ils se saisissent très vite des outils que je leur propose car ils en sentent immédiatement les effets. Une fois qu’ils ont appris à modifier leurs émotions, à jouer avec, à diriger leur cerveau pour les amener à voyager dans un monde magique … ils peuvent s’en servir à la maison et dans leur quotidien en général.

Comptez en moyenne 2 à 3 séances pour des problématiques simples.

A chaque âge, votre enfant est confronté à de nouvelles choses plus ou moins importantes. Il doit donc s’adapter en permanence (changement d’école, disputes, deuils, séparations,…).

En apprenant à identifier ce qui se passe pour lui, il peut accueillir ses émotions et en faire autre chose.

Un enfant ou un adolescent qui apprend à accueillir sa peur, sa tristesse ou encore sa colère peut ainsi la traverser pour la dépasser… et quelle satisfaction que de dépasser ce qu’on redoutait tant!

A la naissance, bébé ne fait pas encore ses nuits et vous vous y êtes préparé.e. Et puis au fil du temps, les enfants de votre entourage commencent à faire leur nuit … mais pas le vôtre. Si on sait que  chaque enfant a un rythme qui lui est propre , il y a un moment où, avec la reprise du travail, la fatigue, les disputes que cela génère dans le couple,  le manque de sommeil devient de plus en plus compliqué à gérer .

Vous avez envie de bien l’accompagner mais il arrive ce moment où  vous ne savez plus quoi faire.  Il vous  réclame sans arrêt , ne s’endort pas si vous n’êtes pas avec lui, voire parfois, a besoin de dormir avec vous alors que vous,  vous rêvez d’avoir enfin une vraie nuit de sommeil  complète.

Le sommeil de l’enfant n’est pas vraiment stable  de toute façon avant l’âge de 3 ans environ. Donc pas de panique.

Les causes peuvent être multiples, pertinentes d’un  inconfort  ou d’une  douleur  (poussées dentaires, température de la pièce, problèmes digestifs, ORL …). Il est donc important de passer en revue tous  les facteurs extérieurs qui pourraient nuire à la qualité de son sommeil  (et à la vôtre!)

Parfois, la cause est davantage  psychosomatique . Votre enfant exprime (sans le faire exprès bien sûr),  quelque chose qui le perturbe  et qui  se répercute sur son sommeil  (cauchemars et terreurs nocturnes, difficultés à l’école, stress, anxiété, séparation …). Vous pouvez mettre en place différents rituels au moment du coucher (histoire, câlins bien sûr, porte entre-ouverte, veilleuse …) afin de lui offrir un  cadre chaleureux et sécurisant . Vous trouverez  ici  des astuces pour vous aider.

Lorsqu’il a  peur des monstres  ou des cauchemars, vous pouvez par exemple mettre en place une  boîte à cauchemars  dans laquelle il mettra tout ce qui l’inquiète avant de dormir. Vous n’aurez plus qu’à partir de la boite et lui assurer  qu’elle restera sous votre protection  🙂

Les séances vont  l’aider à transformer voire à évacuer ce qui l’inquiète . En état d’hypnose, il peut aller  visiter ce qui se passe pour lui de manière très métaphoriqueaccueillir ses peurs , leur parler, leur expliquer le dérange ou  passer un pacte magique  avec elles 🙂

Avec tous les outils à sa disposition (cartes magiques, attrape souci, dessins, peluches, jeux, figurines …),  il apprend à agir sur ce qui l’inquiète . Il ressort de chaque séance avec  des outils concrets qu’il peut utiliser le soir-même , et qu’il peut aussi partager avec vous  s’il en a envie . Et comme les effets sont souvent très rapides, il acquiert une  plus grande confiance en lui  et fait grandir son sentiment de  sécurité intérieure

Petit à petit, il peut s’endormir plus sereinement.

Si la plupart des enfants commencent à contrôler leur vessie le jour entre 2 et 4 ans, la nuit reste parfois compliquée.
Pas de panique, car faire pipi au lit, appelé énurésie nocturne primaire est normale pour un enfant jusqu’à 5-6 ans.
Si toutefois votre enfant a plus de 6 ans et qu’il continue de mouiller son lit régulièrement chaque semaine, il peut être intéressant de consulter. Vous trouverez ici un dossier complet sur ce sujet. Car faire pipi au lit est parfois mal vécu par votre enfant (parfois un peu plus difficile pour les parents qui aimeraient voir leur enfant grandir comme les copains 🙂 )
Ce qui est important, c’est qu’il exprime lui aussi l’envie que ça change.

Si votre enfant se plaint de douleurs, a anormalement soif ou tout autre symptôme qui vous semble peu habituel, le premier réflexe est de consulter votre médecin traitant.
Une fois un éventuel trouble physiologique ou autre difficulté médicale écartée ou si vous souhaitez surtout l’accompagner à ne plus faire pipi au lit parce qu’il grandit et qu’il en souffre, l’hypnothérapie lui donnera des outils pour être plus autonome.

Les outils que j’utiliserai avec votre enfant viennent directement solliciter son imaginaire et ses mécanismes inconscients. Parfois, c’est une peur de grandir, une envie de marquer son territoire avec un bébé à venir prochainement dans la famille. Il faut d’ailleurs distinguer l‘énurésie primaire (l’enfant n’a jamais arrêté de faire pipi au lit depuis qu’il est petit) et l’énurésie secondaire (l’enfant se remet à mouiller son lit après plus de 6 mois sans l’avoir fait). En état d’hypnose, ce seront des histoires adaptées à ce qu’ils aiment en fonction de leur âge (princesses, dragons, jeux vidéos,…) qui, sans parler directement du problème, enverront le message à cette partie de lui qu’il ne contrôle pas qu’il peut maintenant faire autrement. Les cartes métaphoriques (les enfants les adorent!) ou les les dessins sont aussi de très bons supports pour relier l’imaginaire au vécu de votre enfant.
Parfois même, il aura une mission à remplir dès le soir en allant se coucher (ne vous étonnez pas s’il vérifie que sa gourde magique est bien étanche sur sa table de nuit!)

“Je suis nul.”

“Je n’y arriverai pas.”

“Maman je ne veux pas y aller sans toi.”

Les exemples du quotidien sont nombreux et vous ne savez plus comment rassurez votre fils/votre fille.

Petit vous vous disiez que ça passerait, qu’en grandissant il acquerrait plus de confiance en lui.

Mais les années passent et ses difficultés deviennent une souffrance pour lui comme pour vous. 

Vous aimeriez l’aider et en même temps, vous sentez bien que le simple fait de le rassurer sur ses capacités, sur l’amour que vous pour lui quoiqu’il fasse… ne suffit pas.

Pour l’instant, votre enfant cherche à l’extérieur  de lui (vous, sa chambre (un environnement qu’il connait), les autres adultes qui le rassurent, les enfants qui sont gentils avec lui…) ce qu’il n’a pas encore développé à l’intérieur de lui-même.

Et c’est normal! On ne se réveille pas un matin en se disant, “ok j’ai tout ce qu’il faut en moi pour affronter l’extérieur. Je me sens fort et je n’ai pas peur de vivre des situations que je connais pas ou d’être remis en cause”.

Non. ça ne se fait pas comme ça. Certains enfants sont plus autonomes en effet, et seront plus enclins à aller vers l’extérieur.

Mais pour les autres, il y a un apprentissage à faire et c’est ce que nous faisons en séance 🙂

Au-delà d’un accompagnement sur le plan de l’intelligence émotionnelle (=comprendre comment nos émotions fonctionnent et apprendre à les réguler), nous allons utiliser pleiiiin d’outils pour sentir combien on peut vivre les choses différemment.

Qu’il s’agisse d’une pierre de confiance cachée au creux de la main qui s’active chaque fois qu’il en a besoin, d’une boule de confiance qui grandit à l’intérieur du corps, d’un couvercle magique qui empêche de trop rougir…) chaque enfant et ado trouve une solution qui lui est propre.

Dès la première séance, votre enfant repart avec des outils concrets et ludiques qu’il peut utiliser en toute autonomie.

Au fil des jours, il apprend à s’en servir et nous affinons ce qui fonctionne pour lui, ce qu’il a aimé et comment il pourrait trouver d’autres stratégies.

A chaque séance, nous réajustons en fonction de ce qu’il a vécu concrètement dans son quotidien (à la maison, à l’école, avec les copains…)

Il commence ainsi à réagir différemment et à ressentir autrement ce qu’il vit.

Il apprend à se protéger de ce qu’il vivait sans filtres auparavant et renforce sa confiance intérieure.

Parfois, le problème de votre enfant est, comme tout symptôme, est la face visible d’une anxiété plus importante. Un suivi un peu plus long peut donc être envisagé si nécessaire. Ce n’est pas une baguette magique et il est primordial que vous le laissiez avancer à son rythme. Mais généralement, lorsqu’il s’agit d’un mécanisme de défense simple mis en place inconsciemment par l’enfant par rapport à un contexte particulier (stress à l’école, déménagement, arrivée d’un frère ou d’une sœur…), 2 à 3 séances sont largement suffisantes.

En règle générale, nous espaçons les rencontres de 2 à 3 semaines.
Cela laisse le temps à votre enfant d’expérimenter ce que nous avons fait en séances et d’avancer chaque fois un peu plus en fonction de ce qui est important pour lui.

Son envie de ne pas venir est à écouter. Il serait sûrement contre-productif d’accompagner un enfant qui ne le souhaite pas.
En revanche, nous pouvons échanger avant par téléphone si vous avez un doute et je peux vous proposer de vous recevoir, vous 🙂

 

Qui suis-je?

«Donnons à nos enfants des outils pour grandir heureux»

Je m’appelle Isabelle Ablain, j’ai 41 ans, je suis mariée et maman de 2 filles.

Éducatrice spécialisée puis chef de service éducatif pendant plusieurs années , je suis aujourd’hui praticienne en hypnose , thérapeute et formatrice.

Spécialisée dans l’accompagnement des enfants et des ados , je leur donne des outils pour mieux se comprendre , mieux se construire et dépasser les difficultés qu’ils rencontrent.

Avec l’hypnose , la PNL , l’EFT ou encore le RITMO ®, ils expérimenteront des techniques qui pourront s’intégrer rapidement dans leur quotidien pour être plus sereins .

Je vous accompagne également, parents , en vous proposant des pistes concrètes à mettre en place à la maison si vous le souhaitez.

Et au fil du temps, quel soulagement de savoir que son enfant a des outils qu’il pourra utiliser toute sa vie 🙂

 

Une “Magicienne”! Mme Ablain a aidé ma fille de 6 ans qui avait des peurs qui l’empêchaient de “vivre”…
Grâce à elle nous avons pu retrouver une harmonie dans notre famille, je ne la remercierai jamais assez pour son travail, sa gentillesse et son professionnalisme.
Je recommande à 100%

Marlène Manuel

“Très très bonne thérapeute à recommander les yeux fermés. Mme Ablain a suivi ma fille de 11 ans très angoissée et ayant entre autres la phobie de vomir en public.
Elle a repris confiance en quelques séances.”

Céline Barreau
“Douce, souriante, accessible et surtout efficace!

Tellement difficile de trouver quelqu’un qui s’adapte aux enfants, ados … un grand merci! “

Sophie Robert

Mme Ablain, merci beaucoup pour votre professionnalisme et votre bienveillance, grâce à vous, je comprends mieux le comportement de ma fille et j’essaye de m’améliorer en tant que maman.”

Cornélia G.

Derniers articles

Des ressources pour les parents et pour les professionnels

  • signaling enfant

La puissance du signaling avec les enfants

janvier 21, 2021|0 Comments

Je travaillais plutôt habituellement avec des métaphores, j’utilisais des phénomènes hypnotiques bien sûr mais je ne les utilisais pas forcément comme un moyen de dialoguer très clairement avec « l’inconscient ». Bref, vous l’aurez compris, le signaling installé au niveau des doigts a été hyper puissant. Je suis bluffée parce qu’elle se met en auto-hypnose direct, ferme ses yeux, pose la question dans son cœur, prend son temps et laisse son doigt choisir pour elle.

  • hypnose enfant thérapie

La question à se poser avant d’accompagner?

janvier 21, 2021|0 Comments

En travaillant à plusieurs niveaux, avec les sous modalités, une négociation entre parties avec ses mains qui se rapprochent toute seules au fil d’une réorganisation psychique intérieure et un travail avec signaling (des mouvements automatiques de parties du corps (ici ses doigts) qui bougent en fonction des questions qui sont posées et qui traduisent le fonctionnement inconscient de l’enfant), l’engagement de Cédric dans la séance a été puissant et j’ai envie de dire magique 😊

  • Podcast enfant

Podcast – Se libérer d’un problème sans en dire un mot

novembre 18, 2019|2 Comments

Comment accompagner un enfant à exprimer son problème sans qu’il n’ait besoin de le raconter? C’est ce que je vous explique ici. Un outil simple et très puissant qui permet aux professionnels, comme aux parents, d’aider l’enfant à se libérer de quelque chose qu’il a du mal à exprimer ou qu’il ne souhaite pas partager à voix haute.

  • PODCAST ENFANT

Podcast – La maison des émotions

octobre 17, 2019|0 Comments

Comment amener l'enfant à rendre visite à sa maison des émotions intérieure pour nettoyer le trop plein d'émotions négatives. Récit d'une séance avec une petite fille de 7 ans.